Le Docteur Petö et ses successeurs… 
…ont développé en Hongrie un système éducatif intégré, résolument orienté vers l'autonomie et l'intégration des enfants atteints d'IMC (Infirmité Motrice Cérébrale). Pour ce faire, cette pédagogie encourage le développement de la personnalité de l'enfant : elle s'adresse à son intelligence pour l'amener à comprendre et à surmonter les dysfonctions motrices, cognitives ou autres qui parasitent sa vie quotidienne de manière à ce qu'il puisse affronter tous les défis inhérents au fait de grandir. Pour relever ce défi pédagogique, Petö a introduit un nouveau type de professionnel en Hongrie : il l'a appelé " conducteur " car c'est lui qui a la tâche de " conduire " l'enfant et le groupe dans la " continuité " du quotidien, de " catalyser " les interactions au sein d'un groupe, de donner du sens et " un fil conducteur " pour chaque petit pas accompli par l'enfant dans son développement. 

L'Éducation Conductive veille particulièrement à faciliter le développement précoce de l'enfant au sein de sa famille; très tôt, elle soutient les parents dans la mise en place des repères éducatifs naturels et des chemins les plus propices à la prise d'autonomie de leur enfant.

La formation des conducteurs et la manière dont ils travaillent présentent certains atouts pour assurer l'intégration et la continuité de l'observation et de l'intervention : on y découvre des pistes pour éviter le morcellement de la prise en charge si néfaste chez l'enfant IMC ; en effet, celui-ci est souvent en difficulté lorsqu'il s'agit de lier entre eux ses apprentissages et de les utiliser dans sa vie quotidienne ; la motivation de l'enfant, sa prise d'initiative, le fait d'être actif au sein d'un groupe, la conscience qu'il a de lui-même et de ses outils moteurs pour agir… voilà quelques points parmi d'autres pour lesquels l'Éducation Conductive propose des chemins originaux et pertinents.

Dans le monde et chez nous
Ces caractéristiques ont suscité l'intérêt et la réflexion de professionnels et de parents dans d'autres pays: elles ont largement inspiré leurs démarches éducatives et leur travail. Ainsi, depuis une trentaine d'années, L'Éducation Conductive a pu trouver des racines dans des contextes variés tels que l'Angleterre, Israël, l'Autriche, l'Allemagne, le Japon, Hong-Kong…
On s'aperçoit également que, de plus en plus, une série de concepts de l'Éducation Conductive vient alimenter la réflexion et enrichir les prises en charge proposées dans des pratiques en cours auprès des enfants IMC.

Chez nous existent des Associations Belge et Française de Pédagogie Conductive :  elles ont créé une Plate-Forme Régionale " France - Belgique"  dont le but est d'offrir un forum d'échange pour toutes les expériences en Éducation Conductive dans ces 2 pays. La diversité de ces expériences, dont les plus anciennes ont près de 25 ans, révèle une grande vitalité et une créativité enrichissante. 
Qu'il s'agisse du travail de Conducteurs diplômés ou d'équipes pluridisciplinaires formées en Éducation Conductive, les pratiques renvoient à chaque fois à des concepts de transdisciplinarité et de cohérence au service de la motivation et de l'activité autonome des enfants.